5 conseils de communication saine dans le couple

Dans une vie de couple, la communication est un facteur qui a une influence directe sur sa solidité et sa pérennité. D’ailleurs, dans presque toutes les thérapies de couple, la question de la communication est au coeur du problème et créer des réactions nocives pour le couple. Alors comment communiquer tout en respectant ses besoins et ceux de son partenaire ? Voici 5 astuces simples !

1. Vous souhaitez être un meilleur communicant ? Soyez un meilleur auditeur

Cela signifie qu’il faut écouter sans réagir et sans juger. Lorsque votre partenaire partage, vous observez les sentiments et les émotions les plus intimes de votre partenaire. Ces sentiments ne sont ni bons ni mauvais. C’est ce que ressent votre partenaire. Tu n’as pas à être d’accord.

Mais, la première étape d’une communication efficace est d’écouter et de comprendre que votre partenaire ressent cela. La communication dans une bonne relation n’est pas seulement deux personnes qui se parlent. C’est aussi deux personnes qui s’écoutent.

2. Lorsque votre partenaire partage une croyance, une opinion ou un sentiment, il s’agit de son sentiment

Le fait de vous dire que vous avez tort ne fonctionne jamais et fait en sorte que les gens se défendent. Vous souvenez-vous de votre réaction la dernière fois que votre partenaire vous a dit que vous aviez tort ? Ça marche aussi bien dans l’autre sens. N’oubliez pas que le fait de comprendre et d’accepter que votre partenaire éprouve ces sentiments ne signifie pas que vous êtes d’accord avec eux.

3. Être un couple qui réussit n’est pas un jeu gagnant-perdant dans lequel une personne doit céder

Être dans une relation réussie signifie qu’aucun de vous n’a complètement raison, ni complètement tort. Une communication réussie entre vous et votre partenaire peut vous aider à trouver une troisième alternative où vous pouvez tous les deux vivre heureux. Exemple : vous détestez la nourriture chinoise ; il déteste la nourriture mexicaine. Vous pourriez vous disputer éternellement jusqu’à ce qu’une personne cède et soit malheureuse pendant tout le repas. Ou vous pourriez aller dans un restaurant italien que vous aimez tous les deux.

Deux petits conseils :

  1. n’abandonnez pas trop vite – souvent, vous devrez parler du problème pendant quelques minutes avant de trouver un terrain d’entente
  2. n’abandonnez pas toujours pour maintenir la paix – si vous abandonnez toujours et laissez votre partenaire décider, un jour cela se traduira par une sorte de : »Je suis fatigué de toi je te laisse prendre toutes les décisions ! ».

4. L’approche en 3 étapes pour résoudre les différences dans votre relation :

  • Verbaliser le comportement qui vous cause un problème
  • Expliquer comment ce comportement crée un problème pour vous
  • Demandez à votre partenaire de faire quelque chose pour changer la situation. Notez que je n’ai pas dit qu’il faut corriger le comportement. Corriger implique que le comportement était mauvais. Il faut juste que le comportement change.

5. Enfin, ne jamais dire non à la demande de votre partenaire

Ni pour l’argent, ni pour l’aide à la maison, ni même pour le sexe. Votre réponse doit être  » oui  » ou vous devez faire une contre-offre. Votre partenaire peut alors contrer votre contre-offre. Les contre-offres continuent jusqu’à ce que les deux partenaires aient une solution avec laquelle ils peuvent tous deux vivre.

Ce processus renforcera votre relation. Quand vous dites « non », vous causez de la peine et des sentiments de rejet. Dire « non » ferme également la communication future. Votre partenaire commencera à penser :  » Je ne te demanderai plus rien, car la réponse est toujours non ».

Après tout, c’est ce qu’est le mariage – un enchevêtrement continu, un accommodement et une négociation entre deux personnes qui essaient d’agir comme un couple. Si vous voulez que tout se passe comme vous le souhaitez, vous auriez dû rester célibataire. N’oubliez pas, quand il s’agit de votre relation, ce n’est pas ma façon, ce n’est pas leur façon, c’est notre façon. Cherchez toujours cette troisième voie – ce point commun où vous pouvez tous les deux être heureux.

À lire aussi : Pourquoi mon mari a fini par me tromper