Les effets de la dépression sur le corps humain

Selon les dernières études menées, la dépression n’affecte pas seulement l’esprit mais aussi le corps, au niveau cellulaire (en accélérant le processus de vieillissement). Dans un article publié le 12 novembre 2013 par la revue Molecular psychology, les chercheurs de californie et des pays-bas ont communiqué le fait d’avoir trouvé une association (point commun) entre les troubles dépressifs majeurs, et le vieillissement cellulaire accéléré.

De manière plus précise, les auteurs de l’étude néerlandaise ont précisé, qu’après examen des globules blancs de plus de 2 400 participants, les personnes souffrant de dépression avaient des télomères plus courts que les personnes en bonne santé. Les télomères sont des brins d’ADN de protection qui composent l’extrémité des chromosomes dans une cellule. Chaque fois qu’une cellule se divise, les télomères deviennent un peu plus courts, finalement, Ils deviennent si petits que la cellule commencée à se fermer.

Les scientifiques ont également décidé de lier les télomères à divers problèmes de santé liés à l’âge comme les maladies cardiaques, l’obésité (ou situation de surpoids), le diabète, le cancer et le déclin psychologique. Ils émettent la possibilité qu’ils soient liés à la dépression.

Cependant les personnes souffrant de dépression clinique peuvent éviter l’exercice physique et doivent adopter d’autres pratiques malsaines comme l’abus d’alcool et le tabagisme. Ils ont aussi décrété que ces comportements n’ont pas tenu en compte le raccourcissement rapide des télomères observés chez les sujets de l’étude souffrant de dépression clinique.

«Les patients les plus gravement et chroniquement déprimés avaient les télomères les plus courts », a déclaré Josine Verhoeven, chercheuse en psychiatrie à VU University Médical Center d’Amsterdam.

Dans l’ensemble, cette étude fournit des preuves convaincantes de la suggestion qu’un état . de stress émotionnel (comme les troubles dépressifs majeurs), peut avoir un véritable impact sur l’usure physique du corps d’une personne conduisant souvent à un vieillissement biologique accéléré.