Comment dédramatiser la découverte d’une IST au sein du couple ?

Lorsqu’une infection sexuellement transmissible est découverte au sein d’un couple, les conséquences peuvent être dramatiques au sein du couple. Alors, comment dédramatiser la situation et préserver son couple dans ces circonstances.

Parmi les infections sexuellement transmissibles, la chlamydia est l’une des plus insidieuses. Parfois détectée très tardivement après la contamination, elle peut mettre en péril un couple établit de longue date.

La chlamydia est une infection sexuellement transmissible causée par la bactérie Chlamydia trachomatis. L’infection est le plus souvent asymptomatique et par conséquent sa détection peut survenir tardivement, parfois plusieurs années après la contamination initiale.

Peu connue, elle touche en majorité une population très jeune (entre 15 et 25 ans). La plupart des contaminations ont lieu dans les premières années de la vie sexuelle.

En l’absence de dépistages réguliers, l’infection peut être détectée au moment où le couple rencontre des complications pour avoir un enfant par exemple. Sur chlamydia-information.com, vous trouverez de nombreuses informations complémentaires sur la chlamydia en matière de prévention et de traitement.

Découverte d’une IST : m’a-t-il ou m’a-t-elle trompé(e) ?

La découverte d’une IST peut mettre en péril la confiance au sein du couple. Si vous n’avez jamais eu conscience d’avoir eu un comportement à risque par le passé, alors vous accuserez en premier lieu votre conjoint(e) d’avoir eu des relations extra-conjugales.

Néanmoins, dans le cas de la chlamydia ou d’autres IST comme le papillomavirus, la contamination peut remonter à plusieurs années. Votre conjoint(e) n’est pas nécessairement responsable de la situation.

D’autre part, il est généralement difficile de déterminer lequel des partenaires est responsable de la transmission.

Comme nous l’avons vu précédemment, la chlamydia est une infection très courante qui peut être contractée très tôt dans la vie sexuelle.

En revanche, en cas d’infidélité avérée, le couple peut vivre un véritable électrochoc. La situation peut alors nécessiter une thérapie de couple pour faire la part des choses.

Infidélité et IST

La découverte d’une IST engendre généralement un sentiment de honte important. Cet état de souffrance est lourd à porter et nécessite une période d’acceptation. Il n’est pas évident d’en parler à ses proches et l’appui d’un professionnel de santé peut être bénéfique.

D’autant plus dans le cas de la découverte en simultané de l’infidélité de sa conjointe ou de son conjoint. La personne trompée peut se retrouver isolée, perdant toute confiance en son confident le plus proche. L’aide d’un psychologue permettra de faire la part des choses et de remonter la pente pour se reconstruire.

Peut-on pardonner l’infidélité ?

Le pardon dans l'infidélité

Oui, il est possible de pardonner une infidélité, mais pour cela il faut accepter de rechercher les causes profondes qui ont amené cette situation.

Généralement, lors d’une thérapie, le couple fera son introspection et pourra alors décider de résoudre ses problèmes ou envisager une rupture définitive. Dans tous les cas, les deux partenaires auront identifié leurs erreurs et pourront progresser dans cette relation ou dans une future relation.

Toutefois, la mise en péril de la vie d’autrui lors de rapports non protégés peut difficilement être pardonnable. Car l’infidèle n’a pas uniquement pris un risque avec sa vie, mais il a fait prendre des risques plus importants à son/sa conjoint(e) qui lui accordait une grande confiance.